100% GRATUIT ET SANS HONORAIRE

"Courtier crédit immobilier, 100 % gratuit sans honoraire pour la résidence principale, la résidence secondaire, le 1 er investissement locatif hors immeuble


Pour un crédit immobilier, quels paramètres prendre en compte ?

Pour un crédit immobilier, quels paramètres prendre en compte ?

Le montant, en général du crédit souhaité :
Définit dans le compromis, dès le départ et figure dans l’offre préalable de prêt (le contrat entre la banque et le client) remise à l’emprunteur.
La procédure étant très réglementée, le montant défini dans l’offre est précisément celui qui sera transmis au notaire lors de l’appel de fonds pour la signature de la vente chez le notaire.

La durée, elle se compte en mois le plus souvent :
Les banques et établissements financiers proposent des durées de 30 ans voire 40 ans vrai jusqu’à fin 2012 pour alléger la mensualité de leur client, depuis début 2014 les durées courtes sont privilégiées, 25 ans maxi.

Le taux, suivant la politique des taux de chaque banque :
C’est le service de la dette,l’intérêt fixé par le taux comme la durée va déterminer l’échéance mensuelle du crédit. Il peut être fixe ou variable selon le taux proposé et accepté. Dans les deux cas, vous payerez les intérêts qui correspondent à la rémunération de la banque.

Attention au taux variable
Le taux variable ou révisable comporte un risque certain, mais peut aussi vous permettre de bénéficier du taux le moins cher du marché le client partage le risque avec la banque.
L’Euribor est l’indice de référence

Capé 1 ou 2 c’est un plafond de sécurité que vous pouvez trouver dans votre proposition de financement.

Plus de sécurité c’est aller vers un taux fixe, pas de mauvaises comme de bonnes surprises le taux fixe ; il ne varie pas pendant toute la durée de votre emprunt immobilier. Vous connaissez dès le départ le coût total.

Le taux effectif global est le cout de revient du service de la dette.
Il est un autre indicateur qui tient compte de tous les frais engendrés par le crédit immobilier comme les taux, les intérêts, l’assurance de prêt, les frais de dossier et les frais de garantie et la rémunération d’un éventuel courtier, nous rappelons ici qu’Immofinances.net ne prend pas de frais, il est déjà payé par la banque.
C’est l’élément principal qui permet de comparer de manière pertinente les différentes propositions des banques.

Les intérêts :
Déjà vu sur ce site, il s’agit du coût principal correspondant à la rémunération de la banque et dépend de la durée choisie et du taux du prêt.

Les garanties :
Une garantie sur le bien, le banquier aime la sécurité aussi, pas de risque, donc prendre un droit sur le bien financé. Cela peut être une hypothèque, un privilège prêteur de deniers ou une caution. Nous voyons de plus en plus de banque proposer la caution morale, c’est vraiment la délégation du risque qui se joue.

L’assurance emprunteur :
L’organisme prêteur propose son assurance de prêt immobilier pour garantir l’emprunteur donc l’assuré. Elle peut être souscrite en dehors de l’établissement de crédit ou banque. Avec la loi Lagarde et loi Hamon l’emprunteur est mieux protégé.

Les différentes garanties que vous devez souscrire sont :
Le décès,la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA),l’incapacité permanente totale (IPT),l’incapacité temporaire de travail (ITT) ; la garantie perte d’emploi est facultative.

L’apport personnel :
L’ argent propre de l’emprunteur constitue l’apport. Il est généralement constitué par les économie ou un don de la famille.